Pourquoi accompagner les adultes surdoué·es ?

La littérature, scientifique ou non, le web également, regorge de sujets traitant du HPI. Chez les enfants ou adolescent·es.
Le sujet des adultes surdoué·es est bien peu abordé, sinon pour présenter des situations de difficultés sociales (professionnelles et/ou relationnelles).
Quand je me renseigne sur le sujet, les rares adultes surdoué·es que l’on ne présente pas comme vivant des difficultés diverses et variées – que l’on attribue un peu vite à mon sens à leur HPI – sont présenté·es surtout comme ancien·nes enfants surdoué·es. Encore une fois, on s’intéresse à leur enfance et/ou leur parcours scolaire.

En soi, je n’y trouve aucun mal.
Ce que je regrette, c’est de ne pas trouver de sujet qui traite des adultes surdoué·es en tant qu’adultes surdoué·es, et encore moins de sujet qui traite d’adultes qui se découvrent surdoué·es à l’âge adulte et, conséquemment, des questions et autres événements que cette découverte peut engendrer dans leur vie.

Lire la suite

Bien-être au travail pour les AHPI

J’avais lu quelque part, et malheureusement je ne sais plus où, que la solution pour un épanouissement et un bien-être complet au travail pour les personnes HPI était d’être son propre patron, ou bien de pouvoir travailler seul et en autonomie avec l’accord de sa hiérarchie.

Je ne vous cache pas que cette analyse de la situation professionnelle des AHPI m’a un peu heurtée.

Un horizon professionnel réduit

Si la seule solution d’épanouissement pour une personne HPI réside dans l’autonomie voire l’indépendance, cela ramène, dans un premier temps, les possibilités d’exercice aux professions libérales ou à la direction d’entreprise.

Lire la suite