De la nécessité d’une information de qualité sur le HPI

Bonjour à toutes et à tous,

La fin de semaine dernière mon corps fut joyeusement secoué de spasmes, du diaphragme aux épaules en passant par les muscles du visages, conséquemment au visionnage de cette petite séquence télévisuelle (Traduction : j’ai ri en regardant la télé) :

Après avoir ri, j’ai été attristée. Et dépitée. Et très vite et un tout petit peu énervée.

Parce que voyez-vous, au-delà de son humour délicieux, ce monsieur se fait le témoin (peut-être même volontairement ?) d’une triste réalité : les conséquences d’une non-information sur le sujet du HPI.
Je suis parfois blâmée ici pour être « trop scientifique ». Cet excès de rigueur scientifique et méthodologique, me privant – selon les auteurs et autrices des commentaires en question – de la capacité à envisager « d’autres réalités ». D’autres réalités comme, par exemple, celles des zèbres évoqués dans la séquence vidéo ci-dessus.

Il y aurait tant de choses à dire suite à cette vidéo, qui est une très bonne illustration des dérives auxquelles peuvent amener des informations de mauvaises qualités sur un sujet.

A force de lire et d’entendre tout et n’importe quoi, et de la part de n’importe qui, sur le sujet de la douance on en arrive à cela : des personnes qui pensent pouvoir identifier un HQI parce qu’ils/elles ont vu quelqu’un donner un spectacle à la télévision…
Des définitions aussi diverses que ridicules de ce qu’est le HPI. Bref à boire et à manger.

Vous me direz, ce n’est pas bien grave, leur ignorance ne fait de mal qu’à eux/elles-même. Et bien non, justement.

C’est toutes les personnes effectivement concernées par le HQI qui doivent ensuite faire avec les préjugés et idées folles que les autres ont sur eux, grâce à tout ce n’importe quoi qui se diffuse massivement sur le sujet.
Ce sont des enfants qui seront traités différemment à l’école par leur enseignant·es parce que ces dernier·es en auront eu assez des incohérences et des justifications fallacieuses que certains parents s’empressent de donner pour masquer ou justifier des difficultés éducatives.
Ce sont des parents qui ne seront pas crus, qui seront moqués, raillés, ignorés, parce que eux sont véritablement parent d’enfants qui bénéficieraient vraiment de petites adaptations dans leur scolarité.
Ce sont des adultes qui risquent de se voir refuser des emplois, des missions ou même qui se verront privé·es de certaines relations parce que les personnes en face n’ont pas envie de gérer les cas sociaux et psychopathologiques que toute cette désinformation sur le HPI fait des personnes surdouées.
Et toutes ces personnes, à qui d’autres vont se sentir légitime de « diagnostiquer » une « zèbritude » comme ça, au pif, parce qu’ils ont « vu sur Internet que », qui vont remettre leur identité en question, vont s’en forger une nouvelle peut-être même en tant que « zèbre », vont peut-être même aller passer un bilan psychométrique (au prix conséquent – justifié, mais conséquent quand même) et qui vont se retrouver face à la déception de voir que leur certitude n’était qu’illusion ? Le mal qui est fait à ces gens on y pense un peu ?

Alors oui, on peut me trouver « trop » scientifique. Mais voyez-vous, ça me va. Parce que tenir à ma rigueur méthodologique et scientifique ne m’empêche pas d’être attentive et d’accueillir les réalités individuelles dans toute leur unicité et complexité. En revanche, cette rigueur scientifique me préserve de dire tout et n’importe quoi, et d’en faire payer les pots cassés aux autres.
(Et éventuellement, aussi, de ne pas passer pour plus abrutie que je ne le suis.)

4 réflexions sur “De la nécessité d’une information de qualité sur le HPI

  1. Gilles dit :

    Bonjour …….. ( moi et ma mémoire de poisson rouge pour les prénoms )
    Un grand merci pour votre article 🙂 … et comment vous dire ??? La vue de cette vidéo m’a …. grrrr
    Pas vraiment de sourire … irrespect des douleurs … de l’humain derrière ce mot … méconnaissance ridicule …
    la médiocratie applaudie !
    Société de l’esbroufe qui en dit long ses compétences nécessaires pour passer au petit écran !
    La désinformation …
    bref
    Désolé mais pour moi un seul mot …
    Colère
    Belle journée à vous
    Amitiés

    J'aime

    • Line dit :

      Bonjour Gilles,
      Je suis bien navrée pour vous que ce sketch ne vous ai pas fait rire et pire, qu’il vous ait mis en colère. J’espérais au contraire qu’il pourrait amener un peu de légèreté et adoucir un peu les choses. Je suis navrée d’avoir raté mon effet avec vous, sincèrement, j’espère que ce sentiment de colère ne sera que passager dans votre journée surtout ! 🙂

      Je crois savoir que monsieur Freyssinet écrit ses propres skecths, et comme auteur et humoriste je le trouve absolument formidable. Ceci ayant été dit et n’ayant aucun intérêt pour ce qui nous occupe (car quel intérêt pour les lectrices et lecteurs de ce blog de savoir ce qui me plait ou me déplaît en matière d’humour ?), pouvez-vous préciser ce qui vous a tant mis en colère ?
      Je crois comprendre que vous y voyez le déni et/ou le mépris de quelques personnes, mais les quelles et par qui ?

      Pour ma part, j’ai compris que l’auteur se moquait de la démarche de cette dame (qui vient lui dire en substance qu’il est surdoué, comme ça, en passant), de l’incongruité et l’incohérence des explications qui lui ont été donné, et aussi du choix de la dénomination « zèbre » pour parler d’intelligence (j’ai trouvé ses remarques vraiment bien trouvées. Le coup du camouflage raté m’a fait éclater de rire.)

      Enfin, pour le prénom, ne vous inquiétez pas, je ne les retiens pas bien non plus. 😉

      J'aime

  2. Daedalus dit :

    Moi, elle m’a bien fait rigolé la vidéo. Sur que ca vole pas toujours très haut, mais çà à moins le mérite de mettre le doigt sur la manière parfois ignoble dont le sujet des HP est traité (à partir de maintenant, je préfère dire HP plutôt que HPI car, de mémoire, on n’a pas prouvé que d’autres types existent … non, non, même pas et surtout le HPE, enfin bref, fin de la parentthèse).

    C’est surtout le passage sur les rayures qui m’a bien fait rigolé car il reflète mon passé à ce sujet. Car, croyez le ou non, la première fois que j’ai entendu parler du terme « zèbre », j’ai pris çà du genre : « Equidé zébré parmis des cheveux de type normal ou non zébré. » Du genre, le petit pascal s’est dit: « C’est normal que tout le monde me trouve bizarre.(ca doit être mardi). » …

    Jusqu’a ce que ma meilleure amie sur facebook (qui a le même profil que moi au passage … et qui vit en territoire anglophone donc pas au courant du terme zèbre au passage aussi), m’a fait remarqué que les rayures du zèbre sont un camouflage.

    Et puis j’ai lu la définition que les « spécialistes » lui ont donné … oups!

    Enfin bref, j’ai rigolé un bon coup. Et puis, je n’aime pas le mot « zèbre » au passage, surtout depuis que j’ai remarqué qu’un paquet de gens ont un narcissisme très prononcé quand ils ou elles se décrivent comme telles … particulièrement marqué pour les parents d’enfants (« ohhh !! mon p’tit zèbre, ma p’tite zebrette si formidable!! … le psy qui a fait passer le test de QI et lui a donné 114 n’a de toutes façons rien compris aux zèbres!).

    Juste un p’tit détail qui m’a choqué dans son sketch:

    Il dit que les zèbres sont, je cite, « des surdoués pas plus intelligents que les autres » ou quelque chose du style … et termine son sketch en disant, « si vous êtes triste et que vous savez pas pourquoi, c’est peu être que vous êtes intelligent (sous entenu pluis que la moyenne).

    Alors .. le zèbre plus intelligent que la moyenne, oui ou non? PFffffftt!! … à moins bien sur que ce ne soit volontaire … du genre p’tite blague de HP, pour HP et seulement compréhensible par HP (au fait, il est HP ou pas le coco? bref).

    Bon, faudrait que le jean-pierre que je suis écrive de nouveau à Paul (surtout quand je me souviens à quel point il avait apprécié mon dernier message) 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s