J’ai besoin de VOUS !

Oui vous derrière votre écran, là !

Vous n’êtes pas sans savoir que le 17 juin prochain (samedi en somme) l’association ToulouZebre organise une conférence sur le thème de l’adulte surdoué•e.

J’y interviens pour témoigner de mon parcours d’adulte diagnostiquée adulte et de ce que cela a changé dans ma vie. (Rien que ça, oui je sais.)

Mais parce que je conçois que le sujet de ma vie ne soit pas exactement le sujet le plus fascinant qui soit pour certaines personnes (même si on se demande pourquoi) et surtout parce que le but de ce témoignage est de pouvoir être utile à d’autres personnes, je me dis qu’il serait intéressant que vous me fassiez part des questions que vous avez sur le sujet de l’adulte surdoué•e.

Je vous invite à écrire en commentaire de cet article les questions que vous pourriez vous poser, ou celles que vous aimeriez voir abordées lors de mon intervention.
Je ne pourrais probablement pas répondre à toutes dans le temps qui me sera imparti, mais je vous promets d’y répondre ici sur ce blog quoi qu’il en soit.

N’hésitez pas à poser vos questions, que vous soyez concerné•e, curieuse ou curieux, ou les deux.
Et ne vous dites pas que cela ne sert à rien puisque vous ne serez pas à la conférence. Au 21e siècle, ne pas être physiquement présent•e à un événement à un temps T n’empêche plus d’y assister.
(Je vous laisse une minute pour méditer sur ces paroles sibyllines.)

Si vous préférez les réseaux sociaux, je vous invite à consulter la page Facebook du blog qui compte également un post dédié au recueil de questions sur le sujet.
https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FOverthe130%2Fposts%2F606873332839384&width=500

 

J’ai besoin de vous jeunes padawans !
(Mais je sais quand même de quoi je vais parler hein. Je veux dire, j’ai un sujet que j’ai préparé, je ne suis pas en train de vous dire que sans vos questions j’y vais les mains dans les poches à cette conférence. Quand même.)


Publicités

23 réflexions sur “J’ai besoin de VOUS !

      • thirty dit :

        Alors à brûle-pourpoint tu pourrais avoir des questions telles que:

        Le fait de te savoir à haut potentiel a-t-il changé tes rapports avec ta famille, ton amoureux…Cela a-t-il changé ton rapport au savoir? Tes rapports sociaux? Cela a-t-il facilité (voire amorcé) ta reprise d’études? Dans quelles mesure tu te comprends mieux, tu t’acceptes mieux (j’entends par là, as-tu une meilleures estime de toi?)?
        Tout dépend des personnes dans l’assistance mais tu pourrais aussi avoir des questions sur tes facilités d’apprentissage, ta créativité, ton rapport au monde, tes difficultés subies dans ton enfance,lta gestion de l’ennui, du quotidien…

        Je te souhaite une bonne conférence, je te trouve courageuse.Tu viendras nous raconter?

        Aimé par 1 personne

        • Line dit :

          Merciiiiiiiiiiiii ! 🙂

          Oh je ne me crois pas courageuse. Enfin, pas autant que tu penses peut-être que je le suis. :p
          Je suis juste poussée par l’envie et portée par la gentillesse et l’enthousiasme de la fondatrice de l’association qui organise cet événement. 🙂

          Oui bien sur, je raconterai 🙂

          Aimé par 1 personne

  1. Sana dit :

    Coucou Line. J’aurais adoré y être. J’ai une question fondamentale, même si elle est large : comment gérer, en tant qu’hp, notre relation aux autres dans le cadre du travail, et ce en faisant de notre caractéristique une force et non un handicap? … MERCI

    Aimé par 1 personne

    • Line dit :

      Aaaaaaaaaaaaaah!
      Merci Sana pour ta participation. 🙂
      Ça c’est une question que je l’aime bien ! 🙂

      C’est un thème qui je pense sera abordé aussi par l’intervenante qui me précédera : Gabrielle de La Beauté de la Neurodiversité au Travail.

      Je garde précieusement cette question avec moi pour la fin de semaine, parce que je pense qu’elle aura très bien sa place dans mon intervention. 🙂
      (Parce que oui, en fait, de me savoir différente, ça m’a aider à mieux vivre le boulot. Donc j’ai de quoi répondre un peu. Chouette !)

      Aimé par 1 personne

  2. thirty dit :

    J’ai omis cela: il y a des aspects de la vie qui ne changent pas, et heureusement! Rien n’est radical. En tout cas, pour moi, rien n’a changé complètement.Si tu veux en parler d’ici vendredi en MP…

    J'aime

  3. Laure dit :

    Salut Pauline,

    J’ai une question qui suscite ma réflexion et que je souhaite te soumettre : comment gérer les personnes de notre entourage qui s’auto-proclame surdouées sans avoir été testées (et pour lesquelles on a des doutes…) ?
    Lorsque j’ai annoncé que j’étais HP à certaines personnes, un certain nombre non négligeable d’entre elles se sont déclarée HP aussi comme par enchantement, comme si c’était contagieux comme la grippe. Si pour certaines, il n’y a aucun doute (WAIS IV à l’appui), ce n’est pas le cas pour toutes. Je m’interroge sur le comment gérer ces personnes ?

    Qu’en penses-tu ?

    Je te souhaite une belle conférence,

    Laure

    Aimé par 1 personne

  4. Laure dit :

    Ah oui tiens j’en ai une autre qui me vient et qui va avec la première : comment gérer les personnes qui refuse leur diagnostic ? (de non-douance en l’occurrence)
    J’ai rencontré une personne qui a obtenu un score de 117 au WAIS IV, et qui se dit être surdouée pour autant, elle ne l’est pas vraiment d’après son résultat et n’a pas été diagnostiquée comme tel par la personne qui lui a fait passer le test.
    C’est un peu toujours cette idée de comment gérer les HP faussaires ? Quel est ton avis sur la question ?

    Aimé par 1 personne

  5. Lily dit :

    Bonjour Line,
    Tout d’abord merci beaucoup pour tous les beaux articles et informations que l’on peut trouver sur ce blog, c’est un plaisir de les lire.
    En plus des questions très intéressantes déjà posées ci-dessus, j’aurais juste une petite question en plus (je ne sais pas si vous pourrez l’aborder pendant la conférence mais je la pose quand même ici 🙂 ) : Quand on parle de l’adulte surdoué, les mots « hyperesthésie » et « hypersensibilité » reviennent fréquemment, notamment dans le livre de Jeanne Siaud-Facchin.
    Mais on sait également que l’hypersensibilité peut-être retrouvée chez d’autres personnes (pour un ordre de grandeur, 15 à 20 % je crois ^^), comment faire la différence entre ces deux situations selon vous ? (hormis le QI bien sûr!), et comment faites-vous ou avez-vous fait pour gérer cette particularité dans le rapport aux autres, dans la vie de tous les jours, au travail etc.. ?
    J’espère que ma question est assez claire et merci par avance pour votre témoignage lors de la conférence de Samedi !

    Aimé par 1 personne

    • Line dit :

      Merci à vous Lily pour votre participation.

      Vous trouverez des éléments de réponses dans mes articles sur le sujet (et là je me demande s’il y a une fonction recherche sur mon blog…), ceci étant je prends en note votre question, a laquelle je répondrai quoi qu’il en soit ici si je ne le fais pas pendant la conférence. 🙂

      J'aime

  6. Athalset dit :

    Bonjour bonjour, j’ai peut-être une idée de question pas trop mal, « Comment le diagnostic (j’aime pas ce mot, ça me donne l’impression d’être malade 😛 ) HP peut modifier ses relations avec les autres/son point de vue, et comment faciliter l’acceptation de cette différence, aussi bien par soit que par les autres ? » (je crois avoir vu une question assez semblable mais pas trop non plus donc je propose ça quand même) 🙂

    Et personnellement, je suis un ado diagnostiqué chouette-écureuil, et non demi-dieu descendant d’Athéna (et de Poséidon pendant qu’on y est) malheureusement… :’D
    C’est marrant mais je crois que c’est le genre de faute inattention qui va rester x)

    Aimé par 1 personne

    • Line dit :

      Je prends la question, merci ! 🙂

      Et ce n’est pas du tout une faute, mais un raccourcis de langage qui peut se comprendre de plusieurs façons. 😋

      Ça ne peut pas être une faute, parce que voyons, les surdoués ne font pas de fautes. Jamais ! 😆

      J'aime

      • Athalset dit :

        Effectivement, honte à moi, depuis quand on peut faire des fautes x’)
        C’est impossible, je dirais même que « c’est tout simplement une hallucination col-le-ctive » !

        J'aime

  7. pfrauman dit :

    J’adore ce blog.

    Merci de nous permettre de participer à la conférence par ta voix. Une visite à Toulouse aurait eu son charme mais c’est un peu loin d’ici.
    Une question qui me fascine depuis mon diagnostic est la question de la solitude ou du sentiment de solitude. Sentiment qu’on peut avoir même quand on est entouré de plein de gens.
    Je me suis toujours senti seul. Donc d’abord, est-ce que ce sentiment est particulièrement exacerbé chez les hpi ? Ensuite le fait d’avoir été diagnostiqué permet de comprendre pourquoi je suis seul, mais pas d’y remédier (je suis seul parce que je suis différent, je ne peux pas changer et je ne peux pas changer les autres).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s