Retour sur le 1er Congrès Virtuel – regards croisés sur la douance

Deux conférences d’une heure, une fois par jour, pendant 5 jours.
Des thèmes aussi divers que variés.
Un seul but annoncé : fournir des clefs de bien-être aux surdoué-e-s.

Ce que j’en ai pensé

Les conférencier-e-s :
Des spécialistes du sujet, psychologues depuis longtemps spécialisé-e-s sur le sujet du HPI, des personnes elle-même surdouées qui ont publié des ouvrages sur le sujet suite à des recherches ou des compilations de témoignages conséquentes, et des gens qui ont fait du bien-être ou de relationnel leur métier.

Certaine personnes pourraient être gênées que les intervenants ne soient pas tous soit expertes, soit eux-même surdouées.
Néanmoins, une partie des intervenant-e-s étaient l’un et/ou l’autre, et cela était appréciable.
Pour les autres, ceux qui n’étaient pas spécialistes ou concerné-e-s, j’admets que j’ai été interpellée de leur présence en tant qu’intervenant-e-s.
Parce que, il me semble que pour bien parler d’un sujet, il faut soit l’avoir étudié et avoir validé ses connaissances par un diplôme reconnu, soit y avoir travaillé plusieurs années (à partir d’une dizaine on peut parler d’expertise non ?), soit être soi-même directement concerné·e par le sujet et donc pouvoir l’aborder de l’intérieur (mais, nous sommes d’accord, ça ne fait pas de cette personne une experte, mais un témoin éclairé).

Personnellement, j’ai regretté que toutes les personnes intervenant ne soient pas spécialistes du sujet de la douance. J’aurais aimé ne voir que des psychologues, psychiatres, neurologues, neuropsychologues, spécialistes des troubles associés (troubles DYS, TCA..), etc.
Mais, j’ai apprécié que quelques unes de ces personnes soient effectivement des spécialistes, et quelles spécialistes ! Arielle Adda, Cécile Bost, et l’excellentissime Florence Bierlaine (spécialiste des TCA et sexologue).

Le contenu des conférences :

Je ne les ai pas toutes suivies.
Je vous ferai donc une revue plus précise des conférences auxquelles j’ai assisté.

Dans l’ensemble, pour les conférences auxquelles j’ai assisté, je dirai que le contenu est destiné à des personnes qui ne se sont ni renseignées sur la douance, ni jamais posé trop de questions dans et sur leur vie, quel que soit les plans (professionnel, personnel, etc).
Si vous recherchez des échanges pointus, sur des questions précises sur la douance, et tout ce qui y est associé, je vous conseillerais de vous diriger plutôt vers des conférences scientifiques.

Attention cependant, ce congrès n’a pas remplis mes attentes – bien qu’une conférence particulière m’ait beaucoup plu – mais il a emballé bien des personnes qui y ont assisté.
Aussi, si vous avez l’argent (car les rediffusions sont maintenant payantes), vous pouvez aller vous faire une idée par vous-même.

Mais, je me dois, pour pouvoir bien dormir, de vous prévenir : n’en attendez pas trop. Du moins pour les conférences suivantes :

Vie amoureuse et de couple chez le Haut Potentiel
Femme surdouée et épanouie : est-ce possible ? (Ne vous fiez pas au titre, le contenu n’a presque rien à voir avec).
Haut Potentiel et épanouissement au travail : quelles pistes

Le but du Congrès :

Donner des clefs pour mieux vivre sa douance au quotidien.
Il semblerait qu’une bonne partie de l’audience en ait trouvé et ait été satisfaite.

Personnellement, pas du tout.
J’ai trouvé que c’était une perte de temps pour la plus grande partie de ce que j’ai écouté.
Mais, encore une fois, une bonne partie de l’audience a trouvé de quoi faire, donc je suppose que tout n’est pas à jeter non plus.

Conclusion

Un gros coup de cœur pour la conférence de Madame Florence Bierlaine sur les TCA.
Un très bon point : la gratuité des conférences en prime diffusion.
Un autre bon point : proposer les enregistrements à l’achat, si on les a ratés.

Bémol : je pense que si vous avez un peu fait d’introspection et un peu fait des recherches sur le sujet de la douance, vous n’en retirerez pas grand chose.

A suivre : le détail des conférences auxquelles j’ai assisté.

#CongrèsVirtuel #RegardsPlurielssurlaDouance #douance #HQI #HPI

Publicités

6 réflexions sur “Retour sur le 1er Congrès Virtuel – regards croisés sur la douance

  1. Dame Ambre dit :

    Merci, beaucoup, beaucoup, beaucoup. J’ai ressenti exactement la même chose (certaines conférences j’ai stoppé l’écoute tant j’étais barbée), avec très exactement le même coup de cœur pour Florence Bierlaine qui m’a paru pour le coup, particulièrement pointue dans ses propos. Au vue des propos enthousiastes tenus sur le groupe facebook, je me suis sentie seule ^^

    J'aime

    • Line dit :

      C’est tellement triste en fait ! 😦
      Mais, conséquemment, c’est tellement bon de croiser des gens HPI qui vont bien ! 🙂
      C’est pour ça que je préfère parler de ce qui va, et d’à quel point c’est – aussi – super d’être surdouée. ^^

      Merci pour ce commentaire sympathique. 🙂

      J'aime

      • Mharc dit :

        You’re welcome. 😉

        Contrairement à ce que certaines personnes croient &/ou veulent faire croire, la douance n’est pas une fatalité.
        Ce n’est pas parce qu’il y a des dézérébrés qui aiment passer leur temps à pleurnicher sur leur sort que tous les « surdoués » vont mal.
        Bien au contraire, heureusement.
        & puis mettre sur le dos de la douance tous ses problèmes, cela ne rime à rien.
        Cela permet seulement à de soi-disant stars de la douance de faire tranquillement leur marché…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s