Les évidences

J’ai parcouru dernièrement un article du magazine Happinez.
Il n’y a rien de très conséquent ni très exaltant à se mettre sous le neurone dans ce magazine, il faut être honnête.
Mais il est très joli à feuilleter, et la beauté a des vertus apaisantes.

Bref.

Je parcourais un de leurs articles (un des rares qui ne racontent pas la vie d’un-e illustre inconnu-e) sur comment être mieux, vivre mieux et la solution présentée était la pleine conscience.
J’ai lu les 6 pages de l’articles, et à la fin je n’ai pu retenir un soupir.

Tout ce qui était écrit, je le savais déjà.
Entendons nous bien, il n’y avait là aucune révélation extraordinaire, juste des réflexions que je qualifierai de basiques sur la vie et comment être au mieux avec soi. La pleine conscience se résume en fait à faire de l’introspection, se poser des questions sur ce que l’on ressent et déterminer quand et comment il nous est possible d’agir pour changer une situation qui nous déplaît.
En somme quand on est blessé par quelque chose, reconnaître cette émotion, se demander pourquoi on la ressent puis déterminer si nous avons un moyen de ne plus se retrouver dans cette émotion et/ou situation.

Bref, du principe de vie DE BASE.

Mais il semblerait que ce ne soit pas si basique pour le tout venant.
Puisque cette simple démarche intellectuelle fait l’objet d’un articles de 6 pages dans un magazine dédié au bien-être, c’est que l’équipe de rédaction a jugé qu’il y avait là quelque chose de pertinent, voir de nouveau. En tout cas d’utile à mettre en évidence.

Mettre en évidence. Comme si ce ne l’était pas déjà, évident.

Mais enfin, comment peut-on mener sa vie, toute sa vie qui aujourd’hui peut facilement aller jusqu’à 100 années, si on n’adopte JAMAIS cette simple façon de faire qui consiste à en un minimum d’auto-analyse ?
Comment peut-on espérer être mieux à l’avenir sans jamais agir sur soi en premier lieu ?

Mais surtout, comment se fait-il qu’il faille DIRE aux gens des choses aussi évidentes, aussi limpides que cette chose là ?

Les gens ne pensent-ils jamais ? Se contentent-ils d’^tre balotés par eurs émotions, par leur vie, sans jamais chercher à les comprendre ? Comment peut-on vivre comme cela ?
D’ailleurs peut-on réellement appeler cela vivre, quand on est aussi actifs sur sa vie qu’un bout de bois ballotté par une rivière ?

Cette petite expérience m’a ramenée à une (triste) réalité de ces évidences.
Vous savez ces choses qui vous paraissent d’une telle évidence que vous n’en parlez même pas. Evidentes au point que, selon vous, sans cela, il vous semble tout simplement impossible de fonctionner correctement. Donc, vous en déduisez que tout le monde connait ces évidences.
Un peu – en grossissant légèrement le trait – comme respirer. C’est d’une évidence absolue qu’il fait respirer pour vivre. Personne n’en parle mais tout le monde le fait. Et il n’est pas besoin qu’on nous rappelle de respirer, c’est automatique et inconscient.
Et bien, enlever juste le côté inconscient et automatique, et nous parlons du même genre d’évidence.
Même si ce n’est pas inconscient, la vie vous amène forcement – que je croyais – à vous poser ces questions et à y réfléchir pour avancer.

Et bien il faut croire que non.

Toutes ces choses qui pour moi sont des évidences, et qui semblent être des découvertes – et donc accessoires – pour la plupart des autres, tout cela me lasse.
C’est tellement triste et désespérant de constater que « les gens » pensent si peu. Comment font-ils pour ne pas avoir réfléchis à cela avant ? Comment font-ils pour être au mieux avec eux-même sans poser ce regard analytique, logique et critique sur eux-même et leurs comportements ?
Comment font-ils ?
Et si ce qui me semble des évidences ne leur traversent même pas l’esprit si quelqu’un ne leur en parle pas, alors…Mais alors comment leur esprit fonctionne-t-il ?

Je suis si triste pour eux. Si triste à l’idée qu’ils pensent si peu, si peu loin.
Et triste pour moi aussi, un peu, de me retrouver si seule à penser ainsi.

#AHP #adulstesurdoué #pensées #evidences #surdoués #HPI #HQI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s