Vis ma vie de « Surdouée » – épisode je ne sais plus combien

Je ne sais pas si ça vous le fait à vous, mais à chaque fois que quequ’un d’extérieur à mon petit cercle de confiance fait référence à ma douance, je me sens bizarre. c’est un mélange de honte, de culpabilité et de sentiment d’agression.
C’est étrange et, je crois, pas complètement justifiée – même si j’ai choisi d’admettre que mon super-pouvoir de super-douée c’était la psychologie et de décrypter les gens et leurs sentiments/pensées intuitivement.

Donc, reprenons en laissant de côté le bien-fondé de mes sentiments quand on aborde le sujet pour ne se concentrer que sur ces sentiments précisément.

Je me sens agressée parce que, quand bien même ce n’est pas secret défense, il y a comme un tabou sur le sujet. Comme si ce n’était pas bien de dire qu’on est surdoué. Comme si en disant cela, on traitait tous les autres de crétins.
C’est ridicule, et je suis la première à le penser (que c’est ridicule, pas que les gens sont des crétins..;quoi que. Mais passons !).
Pourtant je répons à ce tabou, à cette étrange pression, à cette drôle de loi du silence.
Et puis, c’est de l’intime. Les gens ne le savent pas, mais au-delà de l’idée du géni qu’ils ont, être surdouée c’est une nature différente.
J’ai l’impression, quand ils le disent, qu’ils me mettent à nu d’un coup, devant tout le monde.
Eux ne le savent pas, mais c’est chaque fois comme si ils exposaient tout ce que je suis, dans le moindre recoin de mon intimité. C’est très difficile.

Je me sens honteuse, je ne sais pas bien pourquoi. Pourquoi j’ai honte de cela ? Est-ce leur propre malaise que je ressens ? Pourquoi avoir honte d’être ce que l’on est, si ce n’est, peut-être parce que les autres vous montrent du doigt comme « différent », avec ce non-dit qui hurle pourtant à vos oreilles que ce n’est pas bien ?
Je déteste avoir honte de ce que je suis.

Je me sens coupable.
Pourquoi ? De quoi ? En quoi ai-je choisi ma condition plus que eux la leur ?
Je me sens coupable de leur propre condition en fait. Comme si le fait d’être ce que je suis, ne faisait que souligner ce que eux ils sont, ou ne sont pas. Comme si c’était de ma faute. Si je n’étais pas plus intelligente, ils ne le seraient pas moins.

Par exemple, mon oncle qui parle de sophrologie et d’activité cérébrale modifiée, des études qui ont été faite et qui prouvent l’effet de la sophrologie sur l’activité cérébrale.
Je demandais si ces études avaient pris en compte les activités cérébrales atypiques. et là il me répond : « Tu parles de toi là ? »
J’avais envie de répondre que tout le monde n’était pas aussi égocentrique que lui, et que je pouvais juste avoir une question au vu de mes nouvelles connaissances sur l’activité cérébrale humaine.
Mais je me suis tue. J’ai juste répété ma question.
Comme cela aurait été mal de penser aussi à moi sur ce sujet. Comme si parler de ma différence était mal.
La dernière fois, c’était la mère de mon compagnon, qui est une femme adorable, qui y a fait allusion. Elle répétait juste que je soupçonnais que mon compagnon était peut-être aussi surdoué.
Ce n’était rien et pourtant je me suis sentie mal à l’aise. Comme si j’avais dit quelque chose de mal. Et j’ai détesté qu’on fasse, même indirectement, allusion à moi et ma différence.
C’est pénible de se débattre ainsi avec tous ces sentiments qui pour une bonne part finalement ne m’appartiennent pas. Ils ne sont que des réactions à leurs propres sentiments et pensées.
Je me dis qu’il me faut m’exercer à répondre dans ce genre de situations. Pas répondre pour agresser, juste pour me « lever » et affirmer simplement « oui je suis comme ça et je n’ai pas à en avoir honte. Et vous n’avez pas non plus à me pointer du doigt comme cela pour ce que je suis. »
Ce sera difficile, mais je me dis que je dois le faire. C’est fatiguant de se sentir mal à cause des autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s