Ma synesthésie à moi

En vérité, c’est impropre d’utiliser le terme synesthésie ici.
Mais je me permets cet emploi pour traduire au mieux mon idée.

La synesthésie, comme dit ici, c’est le fait que deux sens réagissent alors qu’un seul est sollicité.
Exemple : Voir la musique. Un son provoque l’apparition d’une forme ou d’une couleur.
Autre exemple : Entendre les couleurs. Une couleur/chose/personne est associée à un son.

Pour ma part, même si on se soupçonne rarement synesthèse, je peux affirmer que je ne le suis pas.
Ceci étant je constate un phénomène étrange : je ressens physiquement les choses.
Vous allez me dire tout le monde le fait. La peur donne chaud ou froid, l’angoisse tord le ventre.
Biensur, et de toute façon je ne suis pas en train de dire que je vis quelque chose d’exceptionnel.

Non je m’étonne seulement de ressentir dans mon corps certaines notions, certains concept.
L’infini notamment.
L’infini ou le néant sont des concept abstrait. Ce sont des idées.
Et bien ces idées, ces concepts évoque en moi lorsque je me concentre dessus des sensation physiques intenses.
L’infini me donne le vertige, mais littéralement. Le monde bascule cul par dessus tête et je me sens disparaitre, me distendre jusqu’à me dissoudre dans l’espace.
Le souffle me manque.
Le néant fait sortir mon sang de mon corps d’un coup, comme si un vide s’ouvrait sous mes pieds et aspirait hors de moi ce qui fait ma force vive, et je me retrouve gelée de l’intérieure, vide.

Le sens du toucher semble primordial chez moi. Allez comprendre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s