Je n’ai pas envie d’avoir d’enfants

andersen

J’ai 29 ans, et je ne suis pas particulièrement traumatisée par l’idée de me reproduire.

Par contre, les autres, en particulier les femmes, ont l’air de l’être, traumatisées par ce sujet. Vendredi dernier j’ai encore eu droit à cette merveilleuse question teintée d’abhération :

« Et toi ? 29 ans et t’as pas d’enfants ?! »

Et bah non, et je le vis bien, merci.
Comment vous dire comme cela m’énerve d’entendre répéter ces clichés absurdes sur la condition féminine. Comme si la seule façon de s’épanouir en tant que femme était de de venir mère.
Et véritablement, beaucoup ont l’air de penser qu’être mère leur accorde une certaine supériorité vis à vis des autres femmes qui ne le sont pas, et les rend plus respectables aux yeux des hommes. Comme si d’un coup elles pesaient plus lourd socialement. Alors que pour la plupart, elles se contentent de peser plus lourd tout court.

Ok c’était bas et mesquin.

Quand elles me regardent avec cet air eberlué qui vire au suspicieux quand je leur dit que non, je ne veux pas d’enfant, j’ai envie de pousser le plus gros soupir d’exaspération et de détresse de ma vie.
Je passe à leur yeux pour un monstre, une anormale psychopathe. Elles n’envisagent pas une seule seconde que mes aspirations et mon bonheur puissent se situer ailleurs que dans la grossesse et la maternité.

Par delà l’exaspération, je suis triste pour ces femmes, et tristes pour les femmes en France. Tristes pour elles, car cela témoigne de leur étroitesse d’esprit, et d’à quel point leur vie doit être vide pour n’avoir comme seule ambition que de se reproduire. (Attention, je conçois parfaitement qu’il existe des femmes qui ont réellement et profondément pour ambition de devenir mère et d’élever leurs enfants. Mais en général ces femmes-là sont suffisamment épanouies dans leur vie pour ne pas se préoccuper des choix de vie des autres).
Je suis triste pour les femmes en France, parce qu’à cause de ces personnes qui relaient et transmettent cette idée que le seul avenir de la femme est la maternité, font reculer chaque jour un peu plus le peu de libertés et d’égalités sociale que nous avons durement gagnées ces dernières décennies.

Je précise que je ne veux pas d’enfants parce que je suis très bien comme ça, et pas par conviction féministe. Le féminisme c’est réclamé la liberté d’être et de choix pour TOU•TE•S. Donc si le choix de une telle est de ne pas avoir d’enfants, elle ne devrait pas plus en entendre parler (ou se le voir reprocher) que celle qui souhaite en avoir.

Pourquoi je n’ai pas envie d’avoir d’enfant ?
J’y reviendrai. Mais vous verrez, j’ai plein de bonnes raisons. ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s