C’est fait.

Oyez, Oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux !

J’ai terminé mes études de psychologie !
J’ai validé mon master 2 de psychologie !

J’attends de recevoir tous les papiers (trois fois rien, juste le diplôme et l’attestation pour m’enregistrer auprès de l’ARS) et ce sera fait, je pourrais officiellement me dire psychologue.

Voilà.

Un nouveau chapitre s’ouvre pour moi. J’ai bien hâte de le commencer. Et en même temps, j’ai bien mérité des vacances !

Alors avant même que l’on me jette des cailloux, oui je ferai une annonce ici de mon activité, avec tout ce qu’il faudra pour prendre rendez-vous avec moi. Le blog ne deviendra pas pour autant une plateforme publicitaire de mon activité, rassurez-vous. Simplement, comme j’ai fait des annonces pour diverses choses qui n’intéressaient finalement que moi, et bien j’en ferai une de plus pour quelque chose qui cette fois, risque d’en interesser d’autres que moi.
C’est histoire de prévenir ceux et celles qui sont à l’affût de la moindre occasion de me reprocher d’avoir « quelque chose à vendre ».

En attendant, ce sont les vacances !
Je vais pouvoir de nouveau lire ce que je veux, quand je veux. Retrouver un sommeil réparateur parce que tranquille, ah, quel bonheur !
Je pars en vacances aussi, et j’espère bien y trouver l’inspiration pour remonter le rythme des publications de cette année sur le blog.

Et voilà.
Fallait quand même que je vous le dise, que j’avais fini avec succès mes études, quand même. 🙂

J’y suis presque

Je suis toujours là.
Le blog n’est pas fermé, malgré les apparences.

Petit point progression :

J’ai fini mon stage.
Je fini mes études (si tout va bien) en juillet.
Je serai donc psychologue cet été normalement.

*Réjouissances*

En attendant, je suis dans la dernière ligne droite : examens débuts juin, soutenance de mémoire (décalée) fin juillet.
Je me forme comme une tarée à différente petites choses via des MOOCS en veux-tu en voilà, tout cela dans la perspective de mon futur exercice.

Et si tout va bien, quelques mois après l’obtention du titre de psychologue, je devrais pouvoir recevoir des patients.

*Joie*

En attendant, comme je n’aime pas bien vous laisser sans rien à vous mettre sous la dent, je vous propose, non pas un, mais DEUX médias qui parlent d’intelligence.

Le podcast : Meta de Choc, pour sa série conte et légendes de l’intelligence.

Et puis une vidéo, première d’une série de 8, de Franck Ramus : Info et Intox sur l’intelligence

Ne me remerciez pas.

Et sinon, comment ça va, vous ?
Vous avez des questions ? Des remarques, des suggestions ?

Prenez soin de vous, surtout !

Le « business » du HPI

Alors que j’affichais mes ambitions professionnelles sur une application de réseau social professionnel, en écrivant clairement que je souhaitais (entre autre) faire du HPI une sorte de spécialisation de mon exercice, je reçus (oui, au passé simple) d’un complet inconnu ce péremptoire message : « Ah, le business du HPI ! …  » .

Lire la suite

L’Hypersensibilité

Vous ne manquerez pas de lecture sur le sujet sur internet.
Tapez « hypersensibilité » dans votre moteur de recherche et vous aurez pléthore de liens, surprenants par la consistance de leur discours. Les uns et les autres rabâchent joyeusement la même chose, et en plus de partager le même contenu, ils partagent également la même caractéristique : ne se référer à aucune source.
Il s’agit en grande majorité de contenu purement déclaratif, d’affirmations et de définitions diverses et variées, sans qu’aucun moyen ne nous soit proposé pour en vérifier la validité.

J’en ai eu assez, et je me suis mise en quête de réponses.
Je ne prétends pas que cet article soit exhaustif, mais j’ose penser qu’avec les quelques éléments que vous trouverez ici, vous pourrez compléter vos propres recherches sur le sujet et vous construire une opinion plus fine par vous-même.

C’est parti.

Lire la suite

Psychologie : sciences vs. empathie ?

Plus d’une fois en commentaires sur ces pages, ou bien sur les comptes de réseaux sociaux associés au blog, il lui a été fait le reproche (et donc à travers le blog, à moi aussi) d’être, je cite « scientiste ».

De ce que je comprends de ce néologisme, être « scientiste » ce serait faire preuve de convictions extrémistes relatives aux sciences.
Le « scientisme » viendrait donc se ranger au côté de tous les courants jugés « extrémistes ». N’ayant ni l’envie ni l’énergie pour débattre de ce qui fait qu’une chose est extrême ou non (relativement à qui ou quoi ? Pourquoi ne pas interroger la norme à partir de laquelle cet extrême est défini, etc), je vais me contenter – et me semble-t-il cela est déjà bien – de m’intéresser aux implications de ces propos.

Lire la suite

Différence entre les femmes surdouées et les hommes surdoués (?)

Peut-être avez-vous lu l’ouvrage de Monique de Kermadec « La Femme surdouée, double différence, double défi. »
Je n’ai pas encore eu le loisir de le lire, je n’en ai lu que quelques extraits ici et là, au grès des articles et entretiens dont l’autrice a été l’objet ou l’invitée.
Je ne me risquerai donc pas à m’étendre sur un ouvrage que je n’ai pas lu. Mais il me sert d’amorce de réflexion.

Existe-t-il une différence entre les femmes surdouées et les hommes surdoués ? Et si oui, je reviens à la charge avec ma question fétiche, cette différence (ou ces différences) est-elle bien due à la douance ?

Lire la suite